Dans cet article nous allons voir la huitième qualité essentielle d’un Leader: Le Leader ne néglige à aucun moment son attitude

“Pour le succès, l’attitude est aussi importante que l’habileté.”
Harry F. Banks

« Cet article fait suite à la série d’articles consacrée aux qualités d’un leader, ou comment devenir un leader efficace. Voici le lien vers l’article précédent »
ID-100117954 (2)

Les mobilisateurs sont avant tout des “bâtisseurs de confiance”. Grâce à leur authenticité, l’intérêt sincère qu’ils portent aux autres, et leur passion pour le travail, ils deviennent une véritable inspiration pour les autres.
Votre personnalité transparaît constamment et communique. Si votre personnalité n’inspire pas confiance à votre interlocuteur, s’il n’est pas convaincu de votre ouverture, il ne se sentira pas suffisamment en sécurité et à l’aise pour exprimer ses opinions et encore moins ses sentiments.
Or, si votre interlocuteur ne s’ouvre pas à vous, si vous ne parvenez pas à comprendre les sentiments qui l’animent, votre discours risque de ne pas l’atteindre. Vous énoncerez probablement des choses vraies et sensées, mais si vous ne savez pas les lui présenter correctement, il ne sentira pas le rapport à lui.
Vous pouvez prétendre vous préoccuper du sort d’une personne et l’apprécier, et sans doute veut-elle bien vous croire. Cependant, comment le pourrait-elle si elle sent que vous ne comprenez même pas ? Finalement, vous n’avez que vos paroles, mais sans les actes ou l’attitude adéquate, les mots sont vides de sens.

Expression corporelle
Pour convaincre, il est essentiel d’agir aussi bien sur l’intellect que la sensibilité de l’interlocuteur.
Les mots s’adressent essentiellement à la raison, tandis que l’affectif et la sensibilité sont influencés par les sons, les formes, les odeurs, et plus généralement tout ce qui touche aux sens.
Connaître le langage du corps est un véritable atout pour le vrai leader. La position du corps et les attitudes peuvent trahir et extérioriser ce que vous voulez cacher.
Soyez alors sur vos gardes ! Votre attitude, les mots que vous employez, le choix de vos arguments sont autant d’éléments qui vont influencer positivement ou négativement les autres.

Présentation
Votre présentation est votre premier argument. Elle doit refléter aussi bien l’image de l’entreprise que vous représentez que celle que vous voulez donner de vous à votre interlocuteur.
Pour inspirer la confiance et le respect à votre interlocuteur, commencez par lui manifester le vôtre grâce aux efforts que vous avez consentis en vue de votre rencontre. Choisissez une tenue propre, adaptée à la rencontre.

Attitude
Tout au long de la rencontre, vous devez garder une attitude digne, respectable, mais ouverte :
■ En toutes circonstances, restez calme sans être froid ni rigide.
■ Affichez un visage ouvert et détendu, en évitant les sourcils froncés ou les lèvres pincées.
■ Tout en restant sérieux, souriez car votre sourire fait la différence. Il favorise une ambiance chaleureuse et conviviale. Même si l’heure est grave, ne soyez pas un leader morose quand vous vous adressez à vos collaborateurs.
■ Regardez votre interlocuteur dans les yeux, franchement et directement. N’ayez pas peur d’affronter les regards des autres. N’oubliez pas que le regard est le reflet du ressenti. Et il est le plus expressif du corps. De plus, c’est le regard qui exécute le 1er contact avec les autres. Attention toutefois au regard fixe ou critique.

Gestuelle
Les gestes de vos mains doivent être aisés, précis et destinés à une tâche précise : prendre des notes, consulter un document…
Limitez vos mouvements ou maîtrisez-les. Évitez les gestes inutiles de coquetterie, les mouvements irréguliers, violents ou brusques manifestant votre nervosité ou votre manque d’assurance en vous, les gestes vulgaires.

Posture
Encore une fois, le but est d’afficher votre confiance et votre ouverture.
L’écoute attentive s’exprime par une position avancée et orientée vers votre interlocuteur. Les épaules dégagées manifestent l’impression d’une ouverture à la discussion.
Debout ou assis, adoptez une posture détendue en maintenant votre dos bien droit pour renforcer votre présence. Gardez toujours la souplesse et tenez-vous bien droit pour favoriser la respiration et pour paraître confiant et à l’aise. En position assise, posez vos pieds bien à plat sur le sol, évitez de croiser jambes et bras en un signe de fermeture.

Élocution
Votre élocution doit être claire, aisée, sans hésitation pour capter et passionner votre auditoire. Ayez toujours dans la tête qu’il s’agit de les convaincre à s’intégrer dans le projet. Pour que vos paroles soient comprises, il faut qu’elles soient suffisamment claires.
■ Prononcez votre discours d’une voix ferme et audible, ni trop forte ni trop faible.
■ Contrôlez votre débit pour éviter d’être monocorde. Entraînez-vous avec un dictaphone et écoutez-vous parler. Non, ne riez pas ! Essayez de faire comme si vous parliez naturellement avec vos amis, avec vos collaborateurs ou avec votre conjoint ou vos enfants. Vous verrez si vous devez réduire votre rythme et la tonalité de votre voix pour ne pas être trop agressif. Étudiez si vous devez augmenter votre débit pour vous rendre plus dynamique. Faites preuve d’objectivité à votre égard.
■ Soyez posé mais expressif, martelez les mots-clés.
■ Évitez d’indisposer l’auditeur par des paroles vaines, ou trop longues, qui puissent produire fatalement une résistance et une fatigue de sa part.

Pour conclure
“Nous sommes ce que nous faisons de façon répétitive. L’excellence n’est donc pas seulement un acte,
mais une habitude.”
Aristote
Il n’existe aucune recette secrète ou formule magique pour devenir un leader efficace du jour au lendemain. Il s’agit plutôt d’un processus d’apprentissage par tâtonnements, de réussites et d’échecs.
Avant tout, soyez conscients d’une chose : votre engagement et votre implication personnelle volontaire et résolue sont indispensables. Sans une démarche personnelle et volontaire de votre part, le meilleur stage pratique comme la formation la plus approfondie au monde restera vain.
Ensuite, ne cessez jamais de vous perfectionner, et moyennant un peu de pratique, vous pourrez devenir un leader plus efficace.
Mais après tout, c’est aussi cela un bon leader, une personne flexible qui ne reste pas figée sur un mode de fonctionnement unique, mais qui sait adapter sa stratégie commerciale, organisationnelle et managériale à toutes les situations.
Maintenant, en route vers le succès ! Avec le temps, chaque petit progrès est un pas vers des résultats stupéfiants. Alors, pratiquez, entraînez-vous, et emmenez votre équipe et votre entreprise vers les sommets.

 

Cliquez ici pour revenir au début de cette série sur les 9 qualités des Leaders

Et voici la liste des articles sur ce sujet:

1 – Le Leader est un être engagé et intégré
2 – Le leader possède des connaissances et une compréhension générales
3 – Le Leader Développe ses compétences de leader
4 – Le Leader sait utiliser les différents styles de leadership selon les situations
5 – Le Leader sait influencer par une bonne communication
6 – Le Leader connaît les différentes méthodes de communication
7 – Le Leader connaît les secrets d’un discours efficace
8 – Le Leader maîtrise l’art de l’écoute active
9 – Le Leader ne néglige à aucun moment son attitude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation