Qu’est ce qu’un droit de revente ?

Il s’agit d’obtenir une licence de revente, plus communément appelé un droit de revente, que vous obtenez sur un produit (généralement numérique : e-book, logiciel, articles…) vous permettant de le revendre en gardant pour vous tous les bénéfices générés par vos ventes.

En d’autres termes, cette technique consiste à acheter des produits avec droit de revente pour les revendre à votre tour en conservant la totalité des profits.

Pour bien comprendre ce qu’est un droit de revente, il faut en connaître toutes ces formes. En général, un contrat vous lie avec l’auteur définissant certaines règles que vous êtes tenu de respecter.

Ces règles sont définies suivant le type de Droit de Revente que vous avez acquis.

Quels sont les différents types de Droits de revente?

Droits dans l’édition numérique :

Vous rencontrerez différents types de droits. Ils sont en général précisés soit dans un document annexe aux produits que vous avez acquis. Attention prenez les en compte, on a beau croire que personne ne pourra se rendre d’un éventuel plagia, c’est faux. Cela arrive, alors évitez vous des poursuites et des sanctions inutiles, si un ouvrage vous intéresse, contactez l’auteur avant tout.

Voici les différents types de droits rencontrés :

– Droit de revente simple « de base » :

Ce premier droit, le plus répandu, vous permet de revendre un produit en gardant 100 % des bénéfices..

Le plus simple à comprendre, l’auteur vous autorise à revendre le produit en l’état : vous n’y touchez pas, vous le vendez tout simplement.

Ce sont les plus faibles de tous les droits et donc les moins valables. Vous ne pouvez que revendre le produit sans rien changer ni céder aucun droit.

Restrictions :

Le produit ne doit pas être modifié et rester intact (bien que ce ne soit pas toujours le cas).

Un prix minimum de base est à respecter. Il est généralement communiqué par le vendeur.

Le client qui achète le produit chez le revendeur (celui qui a le droit de revente) n’a pas le droit de le revendre à son tour.

– Le droit de revente maître ou droit de revente principal:

Aussi appelé « Master Resale Right » en anglais, ce type de droit est bien plus avantageux, le principe est le même que les droits de revente simple, vous pouvez revendre le produit, mais vous ne pouvez pas apporter de modifications.

Le plus vient du fait que vous pouvez aussi vendre le droit de revente simple.

Restrictions :

Vous n’avez pas l’autorisation de modifier quoi que ce soit.

Votre client qui vous a acheté le produit aura l’autorisation de le revendre à son tour (droit de revente simple), mais il n’aura pas l’autorisation de revendre le droit de revente maître.

L’auteur vous impose (en général) un prix minimum de vente.

Posséder le Droit de Revente Maître sur des produits vous permettra donc de revendre le droit de revente à ceux qui désirent démarrer leur business.

Toutefois, je pense que vous l’aurez compris, dans une grande majorité des cas, seul l’auteur (ou l’éditeur original) peut vendre les Droits de Revente Maître. Toutefois, quelques éditeurs et entrepreneurs intelligents proposent un droit de revente supérieur au Droit de Revente Maître. Il s’agit du Droit de Label Privé.

Droit de revente privé ou Droit de Label Privé:

Encore très peu connu dans les pays francophones, ce type de droit est de plus en plus répandu dans les pays anglo-saxons. En anglais, le Droit de Label Privé se nomme Private Resell Right. Le Droit de Label Privé vous offre TOUS LES DROITS. Vous pouvez :

– Modifier le produit d’information comme vous le souhaitez

– Changer sa couverture, les graphismes

– Mettre votre nom à la place de celui de l’auteur

– Le traduire dans plusieurs langues

– Le scinder pour en faire plusieurs ebooks, produit d’information

– Le fusionner avec d’autres ebooks

– Le mettre au format audio ou vidéo

– En faire une formation en ligne

– Faire des articles pour votre blog

– En faire un site internet

– Ajouter des chapitres

…etc

Vous pouvez en faire absolument TOUT CE QUE VOUS VOULEZ. Rien ne vous est interdit. C’est comme si vous en étiez l’auteur original.

Quel droit de revente choisir au final ?

Le droit de revente simple : vous êtes autorisé à revendre le produit, vous n’avez aucun droit de modification et vous ne pouvez le vendre qu’au titre de l’usage personnel.

Le droit de revente maître : inclus le droit de revente simple, mais il permet à votre client de revendre le produit à son tour.

Le droit de label privé : vous êtes autorisé à modifier le contenu pour obtenir un produit unique à votre nom et vous pouvez, en général, le revendre sous de nombreuses formes.

Vous l’aurez compris, la meilleure solution entre ces différents droits de revente est le droit de revente en droit de label privé qui vous laisse toute la liberté d’utilisation.

J’espère que vous y voyez déjà un peu plus clair sur les Droits de Revente et que vous commencez à entrevoir les potentialités de posséder des produits d’information en Droit de revente?

Et c’est ce que nous allons voir maintenant

Pour découvrire comment vous pouvez faire des profits avec les Droits de Revente ou avec les Droits de Label Privé cliquez sur le lien ci-dessous:

Comment tirer profit des droits de revente ?

One Thought on “C’est quoi un droit de revente ?

  1. Pingback: Droits De Revente - Droits de Label Privé - Encaissez 100% des ventes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation